Tales of Astora :: Général :: EncyclopédiePartagez | 
 
[1] Contexte / Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 461

Personnage
Description: [COMPTE PRINCIPAL DU FORUM]. L'écrivain, un vieux personnage au passé tendre et à la vie paisible. Avec sa plume, il donne vie à des mondes et à des univers aussi envoûtants que magiques.


Mar 30 Juin - 1:50

Tales of Astora est un forum RPG de type dark-fantasy qui se déroule dans un monde déchiré par la guerre, la violence, les nombreux conflits politiques et les démons belliqueux. Ici, vous incarnerez un rôle en donnant vie à votre personnage et en jouant avec les autres membres du site, le tout sous forme d'écrits et de fiction.

Ce contexte est là pour vous situer dans le temps, pour comprendre ce qui se passe exactement (globalement, à l'échelle mondiale) dans le monde. Aussi, nous avons mis à votre disposition un grand nombre de topics dédiés au background de notre Univers : faites-en bonne usage !


Infos rapides

→ Le RP se déroule dans un monde avant tout médiéval, vous ne retrouverez donc pas de la technologie avancée dans cet univers telle que nous la connaissons nous à notre époque. Les armes à feu et autres objets modernes ne seront donc pas de la partie.

→ Il est possible d'incarner une très grande quantité de personnages différents dans Tales of Astora. En incluant les races, les nombreuses classes, les métiers, la possibilité d'inventer une force unique à votre personnage, les magies... ce n'est pas la liberté qui vous manquera, en toute évidence.

→ Le monde d'Astora est vieux (17 000 ans) et regorge d'un nombre incalculables de créatures magiques et surnaturelles, toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Nous avons travaillé de sorte à vous offrir un univers avec un background complet et riche, ainsi, vous apprendrez beaucoup en fouillant et en parcourant tous les topics postés dans l'encyclopédie, et même dans la catégorie RP. Il est très important de se renseigner un maximum sur le background de cet univers avant de commencer à entamer la présentation de votre personnage !



Nous sommes à l’aube du Troisième Âge. Les terres d'Astora sont gouvernées par une grande variété de races et de régime. À l’ouest, les sagaces Elfes aux longues lances veillent sur leurs forêts d’un œil jaloux, contemplant la vie et le déclin des astres, détachés du monde. Rares sont les leurs qui se risquent au contact des autres peuples désormais. Au nord de leur territoire s’étendent, les vallées enneigées des farouches nordiques, prompts à la querelle et à la boisson, mais rongés par une corruption latente. Tout au sud, le Vaïn se dresse, toujours aussi hanté, sous l’influence des Démons sans nombre et anciennement Terre des Dragons. À l’Est, les dunes du Noara demeurent inchangées sous les pas des Nomades aux larges lames, et les Obliques, souverains des terres orientales de l'Edora gouvernent avec la poigne impitoyable et tyrannique des dirigeants trop sûrs de leur force. Puis au centre enfin, le Nedora dominé par les Seigneurs humains batailleurs et avides. L’âge qui vient promet d’être rude, la corruption démoniaque se répand et nombres d’êtres abominables ont surgi à nouveau des entrailles d'Astora.

Les nécromanciens, les adorateurs des démons ne sont pas en reste et les jours qui viennent s’annoncent de cendre et de peine. Le Haut-Conseil, qui rassemble les grands de ce monde, tente jour après jour de découvrir le foyer de cette noirceur, mais en vain jusqu’ici, sans compter que les dissensions au sein du conseil même sont nombreuses.

Lire "Contrées du Nord"
Lire "Nedora, royaume des hommes"
Lire "Inalis, terres elfiques"
Lire "Noara, Grand Désert"
Lire "Vaïn, la Terre noire"
Lire "Edora, terres orientales"
Lire "Mers & Océans"
Il est très important de lire les topics que nous avons listés à gauche : ces topics vous en diront plus sur les principales terres d'Astora, de la politique qui règne dans chacune d'entre elles ainsi que des informations sur leurs dirigeants.  



Une ombre plane au-dessus de la terre, issue de la contrée maudite du Vaïn, berceau des terribles démons sans-nombre et anciennement sous l'égide des Dragons. Cette contrée est damnée, malade et donne naissance à de nombreuses entités maléfiques qui resurgissent désormais de sa terre.
La plupart de ceux qui s'y aventurent n'en reviennent plus, et s'ils reviennent, par chance, ils auront perdu leur voix, leur ouïe, la vue ou bien tout simplement la raison. Le Vaïn est une terre sale et qui abrite de nombreuses créatures sanguinaires et coriaces. On n'y compte plus le nombre de démons. Ils sont partout, dans chaque recoin, route, chemin, forêt, caverne. C'est une terre abandonnée des hommes qui sombre jour après jour dans la médisance, la saleté, la corruption, les nombreuses maladies qui emportent le peu de vies humaines encore restantes, et aujourd'hui encore rares sont les hommes imprégnés de courage qui mènent des expéditions là-bas.

Les dirigeants de ce monde organisent des rencontres, parfois secrètes, dans les nombreuses tours du Haut-Conseil éparpillées partout à travers le monde afin de trouver un compromis face à ce danger, en laissant de côté les conflits politiques et les confrontations passées, temporairement.

C'est de là qu'est issue cette étrange brume inquiétante qui se manifeste quelques fois dans certains endroits du monde, de manière totalement inattendue et imprévisible, et qui apporte le malheur derrière elle. Des monstres ou des démons en ressortent, et souvent la terre se meure après son départ. Certains racontent qu'il s'agit d'une entité vivante et parfaitement consciente et non d'un simple phénomène surnaturel que l'on ne s'explique pas.
À la même époque, les marins plongèrent dans l’inquiétude et se mirent à propager de sinistres rumeurs sur ce que la mer faisait désormais surgir de ses entrailles. Selon eux, des créatures marines aux proportions titanesques commenceraient à faire leur apparition un peu partout dans les mers d'Astora. Ces monstres sont si grands qu'ils seraient capables de dévorer presque entièrement les plus grands navires construits. Bien que beaucoup pensent qu'il ne s'agit là que des simples histoires de marin ivres, mais ils sont forcés de constater la véracité de leurs dires quand les épaves éventrées et déchiquetées des navires furent découvertes, échouées sur la plage. Personne n'osa souffler mot devant la vue du célèbre Ascension, le plus grand navire de guerre du Nedora, quand il refit surface sur les côtes, brisée en deux et recouvert de traces de crocs et de griffes suffisamment grandes pour ouvrir le bâtiment sur toute sa largeur...



Et parmi les pires bassesses qu'un être humain peut accomplir, il y a celle qui le pousse à s'adonner à des magies et à des forces obscures, dont la nécromancie. En effet, de plus en plus de mages noirs, de nécromanciens et autres adorateurs de démons refont surface de l'ombre dans la laquelle ils se cachaient jusqu'à présent. Parmi ces gens, il y a les célèbres membres de la secte noire, une confrérie mystérieuse dont on ignore totalement les buts ou les objectifs à long-terme. On raconte qu'autrefois, quand ils étaient nombreux et éparpillés partout dans le monde, ils kidnappaient femmes et enfants en guise d'offrandes à des entités malsaines pour  exercer des rituels maléfiques dans leurs temples souterrains, et ainsi invoquer de sombres silhouettes.

Pour une raison inconnue, cette secte avait disparu - dans le sens où ses membres ne se manifestaient plus et que leurs activités n'étaient plus recensées nulle part dans le monde -, laissant tout de même derrière elle le souvenir d'un groupe réunissant des psychopathes en tous genres et des malades capables d'accomplir les pires atrocités qui soient. Ces mêmes gens-là, paraît-il, sont de retour.


Les dragons forment une race majestueuse et légendaire dont les membres sont de moins en moins nombreux. Arborant chacun une couleur différente, pouvant aller du noir jusqu’au vert le plus magnifique, celle-ci provient du lieu où a vécu le dragon à l’aube de sa vie. Comme si son corps s’était adapté à son environnement.
Tout au long de leur vie, bien plus longue que celle des elfes, les dragons grandissent, ainsi, naissant à la taille d’un chien. Les "Dragons Anciens", les plus grands dragons, peuvent dépasser cinquante pieds de haut et leurs ailes sont capables d’assombrir le ciel d’une ville. Les dragons sont très intelligents et il n’est pas rare qu’au cours de leur longue vie ils apprennent de nombreuses langues, étudient plusieurs arts magiques et participent à une ou deux guerres en temps qu’envoyés messianiques.

Pourtant, de nos jours les dragons se font de plus en plus rares. Chassés pour les richesses qu’ils accumulent, pour leur peau utilisée dans la fabrication de puissantes armures et leurs griffes permettant d’effectuer les sortilèges les plus spectaculaires qui soient, et surtout pour leur pierre de feu, pomme d’Adam leur permettant de souffler le feu. En effet, les dragons ont depuis des temps ancestraux la capacité de souffler le feu, un feu si puissant qu’il fut nommé le souffle d’Okar, capable d’apporter la lumière dans les plus sombres ténèbres.

Ajoutée à cette traque intensive des dragons, ceux-ci aimant peu la compagnie de leurs semblables, la faiblesse de la reproduction a entrainé une destruction de cette race, devenue aussi rare qu’elle s’est transformée en mythe. Aujourd'hui, beaucoup ne croient même plus en leur existence.



Compte principal du site - interdiction d'envoyer des messages-privés.

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1