Tales of Astora :: Astora :: Inalis, terres elfiquesPartagez | 
 
Inalis, terres elfiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Messages : 461

Personnage
Description: [COMPTE PRINCIPAL DU FORUM]. L'écrivain, un vieux personnage au passé tendre et à la vie paisible. Avec sa plume, il donne vie à des mondes et à des univers aussi envoûtants que magiques.


Mar 7 Juil - 10:35

Inalis : Explications
Dirigeant Neälris Olatar (Roi Elfe)
Capitale Dol Nalrad
PositionÀ  l'Ouest du Nedora et au Nord du Vaïn.
ClimatLe climat y est très influencé par la magie des elfes. Mais il y fait bon vivre.
Signes particuliersLes elfes n'ont pas pour coutume de rejeter systématiquement les partisans des autres races. Cependant, prenez garde à ne pas abîmer leurs belles forêts.


I. Inalis



L’Aurore brillante et vermeille
Prépare le chemin au soleil qui la suit ;
Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille,
Retirez-vous, démons, qui volez dans la nuit.

Fuyez, songes, troupe menteuse,
Dangereux ennemis par la nuit enfantés :
Et que fuie avec vous la mémoire honteuse
Des objets qu’à nos sens vous avez présentés.


Régions très boisées et réputées pour leur grande richesse faunistique et floristiques, les Terres Elfiques sont une zone très influencée par la magie et respirant la nature. Les peuples elfes vivants sont étroitement liés à la flore omniprésente. Pour autant, on estime qu'une petite portion des boisements à été créée dans le but de produire du bois. C'est un lieu également très estimé des herboristes et apothicaires à la recherches des plantes nécessaires à leurs métiers.
Grossièrement, les citadelles elfiques semblent pousser au milieu des zones boisées, souvent sur de courts terrains verts et entourés par les arbres. La pratique magicienne omniprésente des elfes a peu à peu altéré la nature de cet endroit, rendant sa flore plus vivante, développée et magique. Il n'est donc pas étonnant d'y trouver des plantes géantes ou encore des arbres colossaux.

Les Terres Elfiques sont un lieu privilégié de pèlerinages pour l'aspect calme de l'endroit, retraite parfaite lorsque l'on désire se ressourcer. Les Elfes n'y sont pas belliqueux, mais il faudra néanmoins accepter leurs règles à moins que vous ne désiriez finir transpercé de traits.

Car la méfiance des Elfes à l'égard des étrangers est extrême, surtout chez les elfes de la côte Est qui furent les premiers à combattre les diverses tentatives d'invasion dont Inalis fut la cible. Les Elfes sont doués de sagesse et de longévité dit-on, mais cela n'est pas vrai pour tous. Nombre d'entre eux sont jeunes et ont été nourris des récits des conflits que les étrangers portaient sur leur sol sacré. Pire, nombre d'entre eux ont vécu ces combats et y ont perdu amis et intégrité. Aussi soyez vigilant, voyageur. Le Beau Peuple s'est fait enseigner la cruauté par de bons professeurs. Et le calme d'Inalis est trompeur...car si à l'Est vivent les elfes qui furent le plus éprouvés, à l'ouest vivent ceux qui désirent qu'Inalis se ferme à tout être non-elfique. Plus paisibles car éloignés de l'influence des hommes, ils n'en désirent pas moins leur interdire l'accès à leur terre.

Le continent est sous le règne du Roi Neälris (Lance-de-Dragon, il fut surnommé ainsi car il affronta seul à seul un Dragon Ancien qui avait envahi le territoire elfe. Muni de sa lance légendaire, il combattit le cracheur de feu durant plus d'une semaine et finit par planter son arme en plein cœur de son adversaire) Olatar et de sa fameuse Reine Eria, décrite comme ayant une beauté sans égale et dotée d'un don de guérison miraculeux. Tous les deux gouvernent le royaume des elfes et ce depuis des millénaires.

Neälris est un Roi sage et bon, maître dans l'art de l'éloquence et prêcheur de la bonne parole. On raconte qu'il prend un malin plaisir à narguer les autres souverains avec son savoir millénaire quand ces derniers organisent des Conseils de Guerre dans leurs Hautes-Tours et se rejoignent autour de la Grande Table.

Globalement, les elfes entretiennent de bonnes relations avec les autres puissances. Les souverains humains (et même nains) ont toujours été les amis proches des rois elfes.




Compte principal du site - interdiction d'envoyer des messages-privés.

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1